RETOUR ACCUEIL                               

 

TROISIEME CYCLE

 

Le temps déborde

 

 

Et le temps déborde ...

 

Ineffable mystère et profondeur du temps,

Beauté des frontières de la vie et des âges
Où la solitude des individus renaît
Dans la dignité d’une unité collective retrouvée.

Sublime émotion qui a traversé le fond de l’abîme
Pour aller respirer le parfum du souffle premier

Et se rapprocher des racines de la conscience.

 

De l'ombre des murailles d'insomnie

Sont sortis des mots d'espoir,

Des mots d'amour, des mots de lendemain,

Des mots de silence et d'espace,

Des chants d'avenir,

Qui résonnent dans ce temps infini 

Comme un espoir,

Comme un nouveau jour

Pour notre monde humain,

Jusque loin dans les étoiles

Où le temps n'est plus le maître.

 

Un parfum de vérité effleure les cœurs ...

Comme au plus profond des rêves

Il est un bouquet de lumière,

Un arôme d’éternité,

Un mot créateur,

Un verbe premier,

Le verbe ...

Le mot amour ...

 

 

                                                                                                                    © Dominic Thirion

 

 

 

      Les confins du bout du temps

 

 

    Visite des confins

 

 

 

    Rêve dans les confins

 

 

    

 

      Les doutes du temps

 

 

 

Sur les colonnes du temps

 

  

    

  Les étoiles du bout du temps

 

    

         

           Le bout du temps

 

 

       

      La femme et la lune rousse

 

 

     

    

      Rayon de terre

 

 

Le temps déborde

 

 

 

Dans la mesure du temps

 

 

 

Dans une quête d'absolu

 

 

 

Le Bosphore et les ombres de la nuit

 

 

 

Solitude du bout du temps

 

 

 

 

Le bar du bout du temps

 

 

 

 

Le temps déborde sur les rives du Bosphore 

 

 

 

Les marches du bout du temps

 

                                                                                RETOUR ACCUEIL